TRAVERSER LA NUIT
 
de Rachel HAUSFATER-DOUÏEB

Pour consulter la fiche Chartiste de l'auteur, cliquez sur son nom....

 
 
 
Le soleil se couche, mais Mia ne veut pas se coucher.
La nuit va tomber et Mia a peur d'y tomber.
Mia ne veut pas dormir, parce qu'elle croit que dormir c'est finir.
Fermer la lumière,
fermer la porte,
fermer les yeux…
… c'est comme fermer la vie…
Mia serre son ours beige, boit de l'eau tiède, cherche un peu de drap frais.
Elle regarde le noir, y voit ses peurs bouger, et ça la fait pleurer.
Alors Mia appelle la maman qui arrive en courant.
Maman caresse Mia avec des mots, avec les mains.
C'est chaud, c'est lent, ça fait bailler doucement.
La maman repart, et Mia aussi part.
Elle se laisse glisser dans le noir,
et tombe dans le sommeil où l'attendent ses rêves.
Dans les rêves de Mia il y a des gâteaux géants qu'on ne peut pas manger,
et des jeux un peu fous qu'elle ne finit jamais.
Dans ses rêves Mia court et court et court, sans jamais pouvoir arriver.
Où va Mia quand elle dort ?
Seule sa nuit le sait…
Dans les rêves de Mia il y a aussi
des peurs sans visages,
des visages sans corps,
des corps qui disparaissent.
Et puis ses rêves à leur tour s'endorment.
La nuit devient une calme rivière, qui berce Mia et doucement l'apaise.
Mia repose…
… et se réveille intacte, dans le matin qui rit.
" Bonjour ma vie ! s'écrie Mia. Tu m'attendais ? "

   Retour à la liste de textes